10 conseils pour augmenter naturellement votre taux de testostérone

Qui n'a pas essayé d'augmenter son taux de testostérone ? Nous en avons tous envie, quelles que soient nos raisons. Et les moyens utilisés (stéroïdes) ne sont pas toujours recommandables ! L'environnement moderne, la pollution, la sédentarité, le stress et l'âge sont tous responsables d'une baisse du taux de testostérone. Pourtant, votre masse musculaire et votre force en dépendent. C'est l'hormone de la virilité. Si vous souhaitez augmenter votre taux de testostérone sans risque pour votre santé et sans dopage, nous avons recensé 10 solutions naturelles à découvrir ici.

Il existe 10 conseils vraiment efficaces et si faciles à mettre en œuvre, tant au niveau de l'entraînement que de l'alimentation, pour augmenter la production de testostérone.

#1 Perdre de la graisse

Plus vous avez de graisse corporelle et d'excès de poids, plus votre taux de testostérone est bas.
Plus vous avez de graisse corporelle et de poids supplémentaire, plus votre taux de testostérone sera bas. Pour perdre de la graisse, c'est très simple : supprimez les sources de sucre, les fruits, les jus de fruits, les sucres raffinés. La consommation de fructose ne doit pas dépasser 25g par jour. Évitez également le lait et les sources de lactose, les céréales, les biscuits et les aliments transformés. Privilégiez les légumes et les bonnes graisses qui sont nécessaires au métabolisme et à la testostérone naturelle, comme indiqué dans nos plans de régime pour la perte de poids. Pour accélérer votre perte de graisse, vous pouvez compter sur le programme Superset Sécheresse Extrême.

#2 Aller à la salle de sport

La musculation est un moyen sûr d'augmenter la testostérone, à condition de ne pas s'entraîner trop longtemps (1h15 maximum), sous peine de voir son taux redescendre, et à condition de s'entraîner "intensément", c'est-à-dire lentement avec moins de répétitions, mais avec des poids plus lourds et sur des exercices polyarticulaires (squats par exemple), pour "sentir" la fibre musculaire à fond. Testostérone et musculation sont indissociables !

#3 Practice HIT

L'intensité de l'entraînement dont nous parlons souvent chez Fitadium n'est pas pour rien ! En effet, les exercices courts et très intenses de type HIIT sont bénéfiques pour augmenter le taux d'hormones de testostérone, contrairement aux exercices modérés.
Tout d'abord, échauffez-vous pendant trois minutes, travaillez aussi fort que vous le pouvez pendant 30 secondes jusqu'à ce que vous soyez épuisé. Ensuite, récupérez pendant 1,5 minute, et répétez 7 fois pour ne pas dépasser 20 minutes d'entraînement intense.

  Traitement de la myocardite

#4 Entraînement sur un estomac vide

L'entraînement à jeun, par exemple, stimule le taux de testostérone. Ce stimulus augmente les niveaux d'hormones de satiété (insuline, leptine, adipopectine, GLP-1 (glucacon-like peptide-1), CCK (cholécystokinine)... qui potentialisent les effets de la testostérone. L'inconvénient est qu'il ne faut pas jeûner trop longtemps. Cet effet pro-testostérone de l'entraînement est encore augmenté si vous rompez le jeûne avec des protéines de lactosérum après l'exercice.

#5 Réduire le stress

Le stress libère une hormone qui a un effet désastreux sur le taux de testostérone : le cortisol. Cette hormone est censée limiter les comportements à risque (accouplement, agression, rivalité). Elle est utile en situation de survie pour mieux se concentrer sur le combat ou la fuite. Le monde moderne étant une source de stress, il réduit la libido et l'agressivité nécessaires à l'entraînement au profit du cortisol. Trop de cortisol sur la durée et de manière répétée bloque les effets de la testostérone. Apprenez donc à vous détendre et à respirer pour faire baisser votre nervosité d'un cran. Lâchez prise lorsque vous êtes stressé : vous prendrez moins de graisse !

#6 Prendre des vitamines

De nombreuses personnes manquent, sans le savoir, de vitamines et notamment de vitamine D, soit parce qu'elles évitent volontairement le soleil, soit parce qu'elles vivent dans des régions peu ensoleillées. Ou tout simplement parce qu'elles passent beaucoup de temps à l'intérieur sans s'en rendre compte, que ce soit au bureau, à la maison ou en déplacement.

La solution pour augmenter la testostérone est de s'exposer un minimum les bras nus, car la vitamine D est liée aux avant-bras, ou de prendre des compléments vitaminés ! C'est un minimum pour optimiser le taux de testostérone et rester en bonne santé. Les vitamines B sont également importantes et interviennent dans de nombreux processus chimiques. On trouve notamment la vitamine B6 dans le thon, le saumon, la viande rouge, le tournesol et les pommes de terre. Pour être sûr de ne pas manquer de vitamines, optez pour un complexe multi-vitamines et minéraux tel que Vita-Max.

  Stimulants sexuels : Comment choisir ?

#7 Augmentez vos apports en zinc

Manger des aliments riches en zinc pendant 6 semaines vous aidera à augmenter votre taux de testostérone. Le zinc inhibe l'action de l'enzyme aromatase qui transforme la testostérone en œstrogène. On le trouve dans le foie, la viande rouge comme le bœuf, les moules, les huîtres, le blé, le sésame, les champignons, les épinards, le brocoli, les cacahuètes, etc. Vous risquez une carence si vous êtes végétarien, mais aussi à cause des techniques d'agriculture de masse (à base de pesticides et d'insecticides) qui appauvrissent les sols. La cuisson des aliments réduit également leur teneur en zinc. Comment puis-je augmenter mon taux de testostérone ? Il suffit de prendre du zinc et du magnésium. Pour soutenir l'hormone testostérone, nous recommandons des compléments d'acides aminés enrichis en zinc, comme l'Amino Max de Superset.

#8 Ajoutez des matières grasses à votre alimentation

Dans les régimes, on se prive à tort de toutes les graisses. C'est une erreur, certaines graisses doivent être consommées, notamment les sources polyinsaturées crues et végétales, comme l'huile d'olive, les noix, les avocats. Ce qui est moins bon pour la testostérone, ce sont les sources animales, qui en font baisser le taux. Mais les graisses sont indispensables à la construction du muscle, contrairement aux sucres, céréales et amidons, qui sont mauvais pour le poids et la testostérone. Les oméga 6 sont intéressants, notamment l'acide arachidonique, qui intervient dans le processus de transformation du cholestérol en testostérone. Ce processus est très complexe et part des sucres pour se transformer en testostérone à travers plusieurs étapes chimiques et métaboliques. Les sources de cholestérol telles que les œufs entiers sont des précurseurs de la testostérone. Manger des graisses est un bon moyen d'augmenter la testostérone naturellement.

#9 Prendre TestoUltra

Testo Ultra est un booster de testostérone et un stimulant de la puissance sexuelle à base d'ingrédients naturels. La prise de TestoUltra a une influence positive sur les niveaux de testostérone, c'est le booster de testostérone le plus efficace.

Acheter TestoUltra

#10 Limiter la consommation d'alcool

Un verre de temps en temps, ça va. Mais attention, une consommation excessive d'alcool aura une influence très négative sur vos hormones et votre testostérone. Boire plus de 6 verres d'alcool réduit la testostérone de 23% et ralentit la synthèse des protéines.

Boire plus de 6 verres d'alcool diminue la testostérone de 23% !

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total : Moyenne : ]
Nous serons heureux de lire vos réflexions

      Laisser un commentaire

      24go.me
      Logo
      Comparer les articles
      • Total (0)
      Comparez